Quelles sont les conséquences économiques du Brexit ?

les conséquences économiques du Brexit

Publié le : 03 avril 20206 mins de lecture

Le Brexit engendre d’énormes conséquences sur l’économie mondiale. Certains pays semblent automatiquement être plus touchés par ce grand changement au niveau de l’Union européenne. Voici les conséquences économiques du Brexit.

Le Brexit, c’est quoi ?

Le Brexit est un phénomène de retrait par lequel le Royaume-Uni est sorti intentionnellement de l’Union européenne. Selon la population et les dirigeants de ce pays, certains principes de l’Union européenne vont à l’encontre de leurs lois et leurs dispositions et en même temps, cette appartenance à l’Union européenne s’avère être trop coûteuse. Ainsi, le peuple britannique a organisé un référendum le 23 juin 2016, par lequel il a voté en faveur du Brexit. Par conséquent, en 2017, une demande de retrait conforme aux articles de l’Union européenne a été engagée. Cependant en raison des multiples négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, le retrait n’est enclenché qu’en 2020. Puisqu’il s’agit d’un changement relativement brusque qui inclut un grand nombre de pays notamment en Europe, le Brexit a d’énormes conséquences au niveau des différents marchés de l’économie mondiale. Les investisseurs, les chefs d’entreprises et les entreprises commerciales sont les secteurs les plus touchés par ce phénomène en cours d’exécution. Pour bien vous positionner suite à ces multiples modifications de structure, vous pouvez faire appel à un conseiller comme Julien Vautel qui vous proposera des offres avantageuses.

À explorer aussi : Désignations professionnelles populaires au Royaume-Uni

Impact sur les investissements

Comme le Brexit touche de nombreux domaines et que les négociations sont toujours en cours, le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne ne peut se faire qu’en l’espace de plusieurs années. Une des conséquences majeures de ce retrait est que le Royaume-Uni va perdre les bénéfices en rapport avec les accords commerciaux de l’Union européenne avec ses partenaires dans le monde entier. Ce qui implique que le gouvernement britannique aura besoin de plusieurs années pour trouver et pour bien gérer les nouvelles négociations avec les pays de l’Union européenne et ceux qui sont en dehors. Tout au long de cette transition, le comportement des entreprises collaboratrices et des investisseurs vont connaître un grand changement. Si, auparavant, le Royaume-Uni était considéré comme une sorte de portail qui menait vers l’Europe, aujourd’hui, plusieurs entreprises prévoient de déplacer leur siège suite à cette sortie de l’Union européenne. Il en est de même pour les banques et autres organisations importantes qui y sont implantées. En ce qui concerne les grands investisseurs, cette transition et les nouvelles dispositions peuvent être un grand risque qu’ils ne sauront pas courir.

À découvrir également : Marché du carbone

Conséquences sur le marché boursier

Le fait qu’une des puissances économique mondiale sorte de l’Union européenne va certainement avoir de lourdes conséquences sur le marché boursier. En effet, la plupart des bourses des grands pays du monde n’ont cessé de plonger depuis quelques années suite à cette perspective de retrait. Les Bourses de Hong Kong celles de Londres et celles de Paris sont par exemple des illustrations concrètes de cette baisse de la bourse. Cela peut s’expliquer par le fait que les marchés ont rapidement penché sur l’or afin de se réfugier de la tempête financière qui s’annonce. Toujours dans le domaine de la bourse, les spécialistes craignent des conséquences néfastes selon le mode de sortie et les accords passés entre les deux parties. À part la hausse évidente des droits de douane, il est possible de remarquer une dévalorisation de la monnaie du Royaume-Uni, à savoir le livre sterling. En d’autres termes, le Brexit engendrera plusieurs désastres du côté boursier vu que les grandes entreprises transfrontalières appréciées en bourse connaissent déjà une grande transformation. D’un autre point de vue, les impacts peuvent juste être à court terme et le marché boursier a une grande chance de s’en remettre. Pour faire face à cette transition et en attendant que le marché boursier se rétablisse, vous pouvez faire appel à julien vautel, un gestionnaire de patrimoine pour optimiser votre investissement et minimiser les risques.

Pertes financières des entreprises

Le Brexit peut aussi avoir de lourdes conséquences sur les finances de certaines entreprises présentes dans les pays qui sont les plus touchés d’Europe. En effet, vu les conséquences sur le marché boursier et sur le monde des investissements, ce changement majeur peut soit jouer en faveur de quelques entreprises qui exercent dans certains domaines d’activité, mais cela peut aussi nuire aux entreprises dont les activités principales ou secondaires sont en étroite relation avec les exportations de biens et de services. Ainsi, il est fortement probable de remarquer plusieurs pertes additionnelles vis-à-vis du nombre total des exportations. D’un autre point de vue, le Brexit qui exclut une des puissances mondiales de l’Union européenne peut mettre fin à certains contrats et à certaines négociations avec un grand nombre de pays dans le monde vu que les entreprises concernées changent de bord et sont désormais à la recherche de la solution la plus avantageuse en rapport avec leur objectif. Aussi, la question de barrière commerciale qui s’est établie depuis le début de la transition et qui persiste jusqu’à présent ce qui entraîne d’énormes frais pour les compagnies exportatrices du Royaume-uni. La suite logique du changement peut alors être la hausse du taux de chômage et la récession en perspective.

Plan du site