Désignations professionnelles

Désignations professionnelles populaires au Royaume-Uni

MBA ?

Contrairement aux États-Unis, au Canada ou au Québec, avoir un MBA pour faire carrière au Royaume-Uni n’est vraiment pas nécessaire. Avoir un MBA d’une université prestigieuse ouvre évidemment des portes, mais c’est le prestige de l’université qui importe et non le diplôme. A défaut d’être passé par une université vraiment reconnue, il est plus utile au Royaume-Uni d’avoir un CFA ou être comptable agrée, car obtenir ce type de désignation est plus difficile qu’un diplôme en administration.

ACCA vs l'ACA

Il faut en premier comprendre que les deux désignations partagent le même cursus, mais sont administrées par deux associations distinctes. Toute deux indiquent que leurs détenteurs sont des comptables agréés.

L’ACCA (Association of Chartered Certified Accountants- www.accaglobal.com) se fait par correspondance sur une période de trois ans en 12 examens. Seul critère d’admission, avoir complété ses études secondaire, même pas besoin d’université, mais ce n’est pas facile car ce sont des examens chargés. Quant au ACA (Association of Chartered Accountants), celui-ci ne peut être étudié qu’à condition de travailler pour une compagnie d’audit (exemple : KPMG) qui s’engage à superviser votre développement (encore trois ans, trois examens et vous travailler en même temps).

L’ACA se donne en deux saveurs – anglais e/galoise et écossaise :

www.icaew.co.uk – The Institute of Chartered Accountants of England and Wales
www.icas.org.uk – The Institute of Chartered Accountants of Scotland (la désignation ACA du ICAS est perçue au Royaume-Uni comme la plus prestigieuse des désignations comptables en raison de la difficulté de ses examens).

CIMA

Le CIMA (Chartered Institute of Management Accountants) est l’équivalent de la désignation de comptable général accrédité u Québec.Quelles sont les différences entre le métier du comptable agréé(ACA/ACCA) et celui de comptable général (ou de gestion) ? Le premier se préoccupe avant tout de la communication financière d’une entreprise avec les partis externes à celle-ci – les actionnaires, les autorités fiscales, les médias. Le second, lui, assure la communication d’information comptable aux partis internes à l’entreprises – à ses gestionnaires.

www.cimaglobal.com – The Chartered Institute of Management Accountants

CTA

Le CTA (Certificied Tax Advisor) est un spécialiste en fiscalité. Il n’est pas nécessaire de devenir comptable agréé, ni de travailler pour compagnie d’audit pour compléter les études menant au CTA. (Le seul critère d’admission, aimer les impôts : celui des autres.) Son obtention exige entre 12 et 18 mois d’études. L’examen contrôle par exemple vos notions en matière de gains en capital, TVA résultants d’une fusion.

www.tax.org.uk – The Chartered Institute of Taxation (CIOT)

CFA

Le CFA (Chartered Finance Analyst) est une désignation financière (et non une désignation comptable) américaine, mais aujourd’hui reconnue dans les milieux bancaires de par le monde comme la bible en matière de certification professionnelle. Pour certains, elle vaut mieux que toute maîtrise en affaires en raison de son taux d’échec excédent les 50%. Le CFA comporte trois niveaux échelonnés sur une période de trois ans.

www.garp.org/frm – Global Association of Risk Professionnals

IFQ

L’IFQ (Islamic Finance Qualification) est un des plus récents poupons dans l’univers des désignations professionnelles au Royaume-Uni. Régie par le Securities and Investment Institute en collaboration avec l’École Supérieure des Affaires de Beyrouth, l’IFQ est certification professionnelle portant sur la finance islamique. Non, vos ne devez pas être croyant pour compléter les examens du IFQ (la question nous a été posée…vraiment)

www.sii.org.uk – Securities & Investment Institute
www.esa.edu.lb – École Supérieure des Affaires du Liban – département de finance islamique